Le Gecko

Bienvenue sur la page du Potager collectif (potaGeckollectif) de l’UM !
Venez nous retrouver devant le bâtiment 4 (à gauche en entrant par l’entrée principale, tout au bout du parking) pour mettre des mains dans la terre, semer, repiquer, biner, sarcler, arroser, récolter, fabriquer bière, moutarde maison, jus de raisin ou autre, et observer vers de terre, carabes et coccinelles!
Rendez vous tout les premiers mardis et troisièmes jeudi du mois à 17h pour partager un instant de détente et d’action collective!
Toutes les infos ici
Agenda du Gecko :

12-13-14-15-16 Décembre - Semaine  BOUE-TUE-RAGE ! Oui-oui, la semaine où l’on découvre que la rage se noie dans la boue ! Alors si vous êtes trop sur les nerfs ces derniers temps, c’est le moment de venir mettre les mains dans la terre et découvrir les bienfaits de la boue sur notre psyché ! Cette semaine nous pourrons mettre nos talents de multiplicateur au service de ces arbres, dont le bouturage est plus propice en hiver :

Aronia : Les boutures de bois aoûté sont faisables en hiver

Cassissier : Bouture entre le mois de décembre et le mois de février après que les feuilles de l’arbuste soient tombées. Se multiplie par bouture de rameaux sans feuille. On peut pratiquer la méthode de la bouture simple ou de la bouture à talon. Choisir des rameaux de l’année, vigoureux et sains.
Les segmenter en fragments de 20 cm de long. Compter 3 à 5 yeux sur une bouture pour qu’elles s’enracinent convenablement. Couper en biseau au sommet. Ou couper droit au niveau de la base du rameau, à 2-3 cm de l’œil inférieur. Creuser un trou en « V » dans le sol frais et déposer au fond un lit de sable de rivière. Installer les boutures tous les 10-15 cm. Faire en sorte que 2 yeux soient au-dessus du sol. Reboucher et arroser. Arroser très régulièrement jusqu’à l’automne suivant.

Églantier : Le bouturage se fait en été sur des bois semi-aoûtés ou en hiver, avec des boutures à bois sec.

Figuier : Se bouture très facilement en prélevant durant l’hiver des rameaux d’une vingtaine de cm de long de deux ou trois ans d’âge soit environ 1 cm de diamètre.

Jujubier : Réaliser des boutures de tiges entre novembre et janvier, en coupant des portions de rameaux de 1 an à l’horizontal juste sous un bourgeon. Supprimez les feuilles du bas et plantez-les en terre sous châssis froid. Vous pouvez également faire des boutures de racines durant l’hiver.

Loganberry (hybride naturelle entre ronse et framboisier) : Bouturage en sec pendant l’hiver, sous cloche et sur couche chaude.

Myrtillier : Bouturage sur tiges lignifiées à l’automne et en hiver, a l’extérieur, au pied d’un mur exposé au nord. Mettez les boutures en fagots de 10-15

Tilleul : Pratiquer le bouturage en hiver ou au printemps. Prélever de jeunes rameaux de bois sec (c’est à dire sans feuilles) de l’année avec à la base une petite portion (2 cm environ) de bois d’un rameau de l’année précédente

Pour les semis, apportez vos amandes (noix, etc.) qui ont besoin du gel/dégel pour craquer la coquille qui emprisonne leur germe ! Nous les planterons dans du sable !
Amenez aussi vos pots et vos substrats si possible !

Jeudi 15 Décembre - Atelier BRASSAGE, rendez-vous à l’ouvre-tête (Bâtiment 4 de la fac de sciences) pour brasser de la bière dès 12h et durant tout l’après midi, à l’extérieur s’il fait beau (à couvert s’il fait moins beau) ! C’est le moment idéal pour venir faire quelques boutures et s’intéresser à l’activité brassicole ! :D

14-15-16-17-18 Novembre - Semaine bouturage (+semi) ! Rendez-vous tous les midis (sans pluie) de la semaine sur le potaGeckollectif de la fac de science, devant le bâtiment 4 avec un peu de matériel et vos rameaux frais d’arbres et plantes à bouturer (graines, pépins, noyaux, etc. à faire germer pendant l’hiver) !

Pour ce mois-ci, novembre (octobre), voici une liste non exhaustive des plantes à fruits intéressantes à bouturer :
– Argousier
Arbousier (bouture à talon ou à crossette)
– Châtaigner (rameaux ligneux, dans sable)
Cassissier (bouture simple ou à talon, feuilles toimbées)
Cognassier
- Eglantier (bois sec)
- Figuier (ligneux, bouture à crossette, stratification dans du sable, garder la pousse de l’oeil terminal)

Framboisier
- Grenadier (bouturage de bois sec, ligneux, boutures de 20-25 cm à enfoncer dans le substrat en ne laissant affleurer que le dernier bourgeon)

Groseillier
- Jujubier (rameau ligneux, 1 an, couper juste sous un bourgeon)
- Merisier (tige aoûté, dans tourbe)

Micocoulier (rameaux aoûtés déjà ligneux)
Myrtillier
- Noisetier (tige aoûté, dans tourbe)

Sureau noir (rameaux aoûtés déjà ligneux)
– Tilleul (portion de 1 m et 3/4 cm de diamètre, en pleine terrSemaine bouturage (+semi) ! Rendez-vous tous les midis (sans pluie) de la semaine sur le potaGeckollectif de la fac de science, devant le bâtiment 4 avec un peu de matériel et vos rameaux frais d’arbres et plantes à bouturer (graines, pépins, noyaux, etc. à faire germer pendant l’hiver) !

Pour ce mois-ci, novembre (octobre), voici une liste non exhaustive des plantes à fruits intéressantes à bouturer :
– Argousier
Arbousier (bouture à talon ou à crossette)
– Châtaigner (rameaux ligneux, dans sable)
Cassissier (bouture simple ou à talon, feuilles toimbées)
Cognassier
- Eglantier (bois sec)
- Figuier (ligneux, bouture à crossette, stratification dans du sable, garder la pousse de l’oeil terminal)

Framboisier
- Grenadier (bouturage de bois sec, ligneux, boutures de 20-25 cm à enfoncer dans le substrat en ne laissant affleurer que le dernier bourgeon)

Groseillier
- Jujubier (rameau ligneux, 1 an, couper juste sous un bourgeon)
- Merisier (tige aoûté, dans tourbe)

Micocoulier (rameaux aoûtés déjà ligneux)
Myrtillier
- Noisetier (tige aoûté, dans tourbe)

Sureau noir (rameaux aoûtés déjà ligneux)
– Tilleul (portion de 1 m et 3/4 cm de diamètre, en pleine terre)

En automne, sauf contre-indication, récoltez de préférence les tiges semi-ligneuses (ou semi-aoutées), c’est à dire les tiges pas trop jeunes et vertes mais les tiges de l’année qui ont un peu vieillies (pas les vieilles toutes dures non plus). Vous pouvez trouver ces plantes là chez des amis, dans votre jardin, dans les parcs (Parc Méric notamment) ou encore en vous promenant à l’extérieur de la ville tout simplement !
Astuce : la bouture produit un clone de la plante d’origine, favorisez donc la sélection de vos rameaux sur les plus beaux/productifs/goûtu plants que vous trouvez !

Pour les semis d’automne :
Amandier (substrat de terre, chaud)
Arbousier (substrat de sable, froid)
– Argousier (terre)
– Asiminier (grand pot ou pleine terre)
– Cerisier (cas particulier)
– Chataignier (sable)
– Fevier d’Amerique (sable)
Micocoulier (sable)
– Murier (terre)
Neflier (sable)
– Noyer (sable)
– Olivier (sable)
Pêcher (sable, ou semi en pleine terre des noyaux à 4 cm de profondeur, la pointe en bas)
Pommier (terre, sauvage ou non hybride)
Prunier (terre)
- Sureau noir (sans la pulpe, terre)
Récoltez les graines, pépins, noyaux ou fruits complets lorsque c’est possible et ramenez les !

N’oubliez pas d’amener, si vous avez : des pots en terre ou des grands godets, du sable, de la bonne terre, du substrat neutre pour les boutures (coco, tourbe, etc.), des sécateurs, un sourire et votre bonne énergie !e)

En automne, sauf contre-indication, récoltez de préférence les tiges semi-ligneuses (ou semi-aoutées), c’est à dire les tiges pas trop jeunes et vertes mais les tiges de l’année qui ont un peu vieillies (pas les vieilles toutes dures non plus). Vous pouvez trouver ces plantes là chez des amis, dans votre jardin, dans les parcs (Parc Méric notamment) ou encore en vous promenant à l’extérieur de la ville tout simplement !
Astuce : la bouture produit un clone de la plante d’origine, favorisez donc la sélection de vos rameaux sur les plus beaux/productifs/goûtu plants que vous trouvez ! Si vous n’êtes pas trop motivés pour multiplier des arbres, venez quand même boire un coup dans l’après-midi, déguster un petit en-cas maison ou discuter avec nous en arrosant et en entretenant le potaGeckollectif de la fac de science, devant le bat. 4 !

Pour les semis d’automne :
Amandier (substrat de terre, chaud)
Arbousier (substrat de sable, froid)
– Argousier (terre)
– Asiminier (grand pot ou pleine terre)
– Cerisier (cas particulier)
– Chataignier (sable)
– Fevier d’Amerique (sable)
Micocoulier (sable)
– Murier (terre)
Neflier (sable)
– Noyer (sable)
– Olivier (sable)
Pêcher (sable, ou semi en pleine terre des noyaux à 4 cm de profondeur, la pointe en bas)
Pommier (terre, sauvage ou non hybride)
Prunier (terre)
- Sureau noir (sans la pulpe, terre)
Récoltez les graines, pépins, noyaux ou fruits complets lorsque c’est possible et ramenez les !

N’oubliez pas d’amener, si vous avez : des pots en terre ou des grands godets, du sable, de la bonne terre, du substrat neutre pour les boutures (coco, tourbe, etc.), des sécateurs, un sourire et votre bonne énergie !

Jeudi 17 Novembre - C’est aussi l’Apérosage ! Si vous n’êtes pas trop motivés pour multiplier des arbres, venez quand même boire un coup dans l’après-midi, déguster un petit en-cas maison ou discuter avec nous en arrosant et en entretenant le potaGeckollectif de la fac de science, devant le bat. 4 !